Social

    A VOTRE SERVICE : Des adresses utiles

  • Ligne de l’action sociale retraités(es)
  • n° Vert  0 800 000 505    Choix 2, des postiers vous répondent
  • ADMR ( aide à domicile en milieu rural )
  • 56 bis avenue Jean Jaurès BP 10215 89003 AUXERRE Cedex      Tél : 03 86 53 58 58
  • ASSOCIATION AUXERROISE POUR L’AIDE A DOMICILE ( AAPAD)
  • 14 rue Michel Lepeletier 89000 AUXERRE                               Tél : 03 86 51 32 95
  • UNION DEPARTEMENTALE DES ASSOCIATIONS DE SOINS ET SERVICES A DOMICILE
  • 63 Bd de Verdun 89100 SENS                                         Tèl : 03 86 65 26 19
  • ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES CONJOINTS SURVIVANTS
  • 22-24 rue Paul Armandot 89000 AUXERRE
  • Permanences les mardis et jeudis  de 10 h à 16 h
  • Tel: 03 86 51 53 84 ou n° vert: 0 800 005 025
  • CONSEIL GENERAL      1 RUE DE L’ETANG ST VIGILE – 89000 AUXERRE
  • 03 86 72 84 21
  • AIDE SOCIALE               1 RUE DE L’ETANG ST VIGILE  – 89000 AUXERRE
  • 03 86 72 86 07
  • MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES
  • CONSEIL GENERAL SITE DE PERRIGNY 10 ROUTE DE ST GEORGES 03 86 72 85 50
  • COMITE DEPARTEMENTAL DES RETRAITES ET PERSONNES AGEES DE L’YONNE(CODERPA)
  • 1 RUE DE L’ETANG ST VIGILE – 89000 AUXERRE
  • 03 86 72 88 78

CENTRE LOCAL D’INFORMATION ET DE COORDINATION ( C.L.I.C )

– AUXERRE        CLIC AUXERROIS 9 rue Dampierre 89000 AUXERRE        03 86 72 19 20

– AVALLON        CLIC DU PAYS AVALLONNAIS ZA la grande Corvée 89200 AVALLON                  03 86 34 49 67

– JOIGNY          CLIC PAYSAGE DE JOIGNY 3 rue de l’hôpital                                                   BP 229 89306 JOIGNY CEDEX                      03 86 92 33 00

– SENS           CLIC DU SENONNAIS 1 place Etienne Dolet 89100 SENS        03 86 83 06 17

– TONNERRE       COORDINATION GERONTOLOGIQUE DU TONNERROIS                              18 rue du Prieuré 89700 TONNERRE                03 86 55 35 64

– TOUCY         CLIC DE LA PUISAYE 10 rue Arrault 89130 TOUCY             03 86 72 19 20

***************************************************************************

Personnes âgées : le site internet de référence : pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Publié le 29 septembre 2020 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Mis en place en 2015 par le ministère des Solidarités et de la Santé et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), le portail propose aux personnes âgées, fragilisées par la crise sanitaire, et à leurs proches, une information officielle et gratuite sur les aides, les droits et les solutions pour faire face à une situation de perte d’autonomie.

Le portail national d’information pour les personnes âgées et leurs proches www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr , qui a pour devise « Pour rester autonome, je prends les choses en main », propose une nouvelle version de son site, refondue et enrichie d’un annuaire des services d’aide à domicile. Démarches, aides, accompagnement à domicile, adresses, prix des établissements, comparateur officiel des prix et des restes à charge en EHPAD… A découvrir avec Service-Public.fr !

Des articles et des vidéos apportent des réponses aux besoins les plus courants ainsi qu’en cas d’urgence, avec un accès aux formulaires et aux services en ligne pour faciliter les démarches.

Un annuaire des services d’aide à domicile, un annuaire détaillé des structures et un comparateur officiel des prix et des restes à charge en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), viennent compléter l’offre.

Parmi les rubriques proposées :

Préserver son autonomie : s’informer et anticiper
Perte d’autonomie : évaluation et droits
Les politiques du grand âge
Préserver son autonomie et sa santé
Aménager son logement et s’équiper
Organiser à l’avance sa propre protection
Les mesures de protection Les obligations de la famille. A qui s’adresser ?

Vivre à domicile
Bénéficier d’aide à domicile
Bénéficier de soins à domicile
Vivre à domicile avec une maladie ou un handicap
Solutions d’accueil temporaire
Partager son logement
Aides financières
Fin de vie à domicile

Solutions pour les aidants:
Trouver du soutien
Se préserver
Travailler et aider un proche Partir en vacances Soutien financier.

Changer de logement:
Les questions à se poser
Vivre dans une résidence avec services pour séniors
Vivre chez un proche
Vivre en accueil familial
Autres solutions de logement

Vivre dans un EHPAD
Les différents établissements médicalisés
Préparer les entrées en EHPAD Prévention, accompagnement et soins Quels coûts ?
Aides financières en EHPAD
Droits en EHPAD
Fin de vie en EHPAD

Source : Journal de l’ANR89 – Octobre 2020

***************************************************************************

Que faire en cas de décès

Grâce au document « Renseignements personnels » à réclamer à votre association départementale  vous avez pu constituer un dossier destiné à faciliter votre tâche ou la tâche de vos héritiers :

– Inventaire du patrimoine: épargne (comptes, livrets, assurance-vie),                            biens immobiliers,objets de valeur….

– Renseignements identitaires : Sécurité sociale, Mutuelle, ıAmicale-vie, Tutélaire, pension de retraite, autres retraites, assurances………

– Autres renseignements : Notaire, services fiscaux, Conseil général si APA, ….

Tous ces renseignements permettront de faciliter les démarches lors du décès.

Les formalités après décès: 

Immédiatement :     –  contacter les pompes funèbres

- déclarer le décès à la mairie du lieu de décès dans les 24 heures, demander une dizaine

– d’actes de décès pour les divers organismes et quelques bulletins de décès qui serviront pour les autorisations d’absences auprès des employeurs

-  informer les services prestataires (aide ménagère, téléalarme…)

· Dans la semaine qui suit

Déclarer le décès en joignant un acte de décès (original):

-au Trésorier Payeur Général et faire éventuellement une demande de versement d’une pension de réversion (voir ci-dessous),

 – à tout autre organisme versant une retraite,

–  au service de l’aide sociale aux personnes âgées du Département si le défunt touchait l’APA,

- à l’Amicale-vie si contrat garantie-décès,

–  à la Mutuelle si contrat garantie- décès ou garantie-obsèques,

 – à la Tutélaire si garantie vie-décès,

-  aux organismes bancaires, teneurs de comptes, de livrets et de contrats d’assurance-vie.

· Dans le mois

-  Informer le Président du groupe départemental si le défunt était adhérent à l’ANR,

 – Informer du décès les compagnies d’assurance si polices pour incendie, responsabilité civile, véhicules.

– Joindre dans tous les cas une photocopie du bulletin de décès,

 – Informer le propriétaire si le défunt était locataire,

  -Informer le syndic si le défunt était co-propriétaire,

 – Informer ou choisir un notaire,

 – Informer le service des impôts (déclaration des revenus, taxes foncières, taxe

d’habitation),

 – Informer les fournisseurs d’eau, gaz, électricité et téléphone pour résiliation ou transfert des abonnements,

 – Informer les services ou éditeurs assurant des abonnements (revues, services divers….)

· Dans les 6 mois

Déclarer la succession dans les 6 mois après le décès. Cette formalité est en général

assurée par le notaire.

La pension de réversion

Elle n’est pas attribuée automatiquement et doit être demandée par le conjoint survivant auprès de la

trésorerie générale ou des caisses concernées qui versaient la pension du défunt.

Leurs coordonnées :

 Pour la Trésorerie Générale, elles figurent sur le bulletin de pension qui est adressé, à

chaque retraité fonctionnaire, lors de toute modification du montant de la pension.

 Pour la retraite principale régime général voir la Caisse de retraite Sécurité Sociale (ex CRAM)

 Pour les caisses de retraite complémentaire : voir les documents adressés par ces caisses.

Les conditions d’octroi d’une pension de réversion sont désormais identiques pour les veufs et les veuves.

Les dispositions en vigueur figurent dans le dossier « pensions de réversion » à la rubrique « Droits et avantages » de cet espace.